Eurofighter Typhoon 
Témoignages

L’Eurofighter Typhoon a enregistré plus d’heures de combat que n’importe quel autre chasseur de nouvelle génération actuellement en service. Tout au long de l’année 2017, l’Eurofighter Typhoon a été engagé sur les théâtres d’opération vingt-quatre heures sur vingt-quatre et le chasseur comptabilise aujourd’hui plus de 10.000 heures de vol en combat. En outre, il a été déployé 24/7 dans le cadre de missions de police aérienne de l’OTAN et d’activités QRA (alerte de réaction rapide) pour les forces aériennes des nations Eurofighter.
Eurofighter Typhoon pilot testimonials
« Une escadrille de la RAF basée à Lossiemouth a rejoint nos alliés américains pour l’Opération Red Flag en 2015, le principal événement de combat en situation de guerre ultramoderne : le Typhoon est devenu la plateforme de choix pour le commandant de l’exercice. Il combinait une plateforme air-air agressive avec une capacité de frappe précise et flexible, une aptitude à se maintenir hors de portée au besoin et à engager des armes avec une précision chirurgicale lorsqu’il protège d’autres avions moins bien dotés. »

Jez Attridge

, RAF Group Captain

« Quelles performances ! Quelle agilité ! Cet avion possède une grande aile delta, deux moteurs incroyablement puissants et un système de commande de vol presque intuitif – ce qui veut dire que je ne dois pas réfléchir aux données entrées, je le sollicite et il répond immédiatement. Le Typhoon est sans discussion un avion multirôle. Les améliorations prévues avec l’intégration des missiles Meteor, Brimstone et Storm Shadow vont faire de lui un avion multirôle et multitâche qui restera longtemps encore l’épine dorsale de la RAF. »

Mark Long

, RAF Flight Lieutenant

« Nous avons la chance de pouvoir voler sur la dernière version du Typhoon baptisée P1EB (Phase 1 Enhancement Bravo). Il est pour ainsi dire imbattable. En cas d’alerte, nous pouvons décoller très vite. Le Typhoon est assez puissant pour atteindre rapidement son altitude et sa vitesse, c’est bien mieux que ce à quoi nous étions habitués. »

Oli Fleming

, RAF Flight Lieutenant

« Dès la première seconde où j’ai pris place dans le Typhoon et où j’ai volé à son bord, j’ai su que c’était un champion – la performance pure et la puissance de l’appareil parlent d’elles-mêmes. Nous continuons à nous améliorer sur l’ensemble du tableau. Il y a non seulement l’armement, la performance du radar, la détection et le suivi par infrarouge, mais aussi le système de vision monté sur casque. Tout cela nous indique que c’est une plateforme fantastique. »

Paul Godfrey

, RAF Lossiemouth Station Commander

« Nous avons appris (de notre mission de police du ciel dans les pays baltes) que notre plateforme était capable d’opérer dans pratiquement toutes les conditions météorologiques possibles, et nous avons appris que nous pouvions nous déployer à peu près partout dans le monde. Nous avons beaucoup appris au sujet de la fiabilité du Typhoon durant la mission de police du ciel dans les pays baltes que l’Italie a conduite de janvier à septembre 2015, lorsque nous avons eu 48 décollages en alerte et n’en avons manqué aucun. »

Marco Bertoli

, Italian Air Force Col.

« Il est vraiment étonnant à piloter. Dans les tests de performance, où nous poussons les avions au max, j’ai toujours ce moment où je me dis « quelle chance incroyable de pouvoir exercer ce métier ». C’est comme chevaucher une énorme boule d’énergie presque illimitée. La puissance est tout simplement incroyable. »

Steve Formoso

, Chief Test Pilot, BAE Systems

« Le mot le plus approprié pour le décrire est « culte ». Les malheureux pilotes de chasse qui n’ont pas la chance de le piloter, l’admirent et lui vouent un respect sans limite, même s’ils volent eux aussi sur des machines incroyables. Il étonne toujours ceux qui n’ont jamais volé à ses côtés. L’Eurofighter a été conçu, et toutes ses mises à jour ont été développées selon le même principe, à savoir opérer aux côtés d’autres membres de l’OTAN. »

Joaquin Ducay De La Riva

, Spanish Air Force Captain